Tweets antisémites : devant le Crif, Hollande affiche sa fermeté

Sur internet, « on peut se maquiller, se masquer, on peut emprunter des noms de circonstance pour proférer des insultes », estime le chef de l'Etat.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Invité du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), François Hollande a une nouvelle fois fustigé l’antisémitisme, évoquant les tueries commises par Mohamed Merah, mais également les propos tenus sur les réseaux sociaux.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal