Tweets antisémites : devant le Crif, Hollande affiche sa fermeté

Par

Sur internet, « on peut se maquiller, se masquer, on peut emprunter des noms de circonstance pour proférer des insultes », estime le chef de l'Etat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Invité du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), François Hollande a une nouvelle fois fustigé l’antisémitisme, évoquant les tueries commises par Mohamed Merah, mais également les propos tenus sur les réseaux sociaux.