Un questionnaire sur la religion destiné aux écoliers fait polémique en Corse

Par

Une enquête, commandée par l'Assemblée de Corse pour recueillir des données concernant la diversité sur l’île et destinée aux élèves, provoque de vives réactions en rassemblant des statistiques ethniques et confessionnelles. Face au tollé, sa diffusion est suspendue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Est-ce que tu crois en Allah/Dieu/Yahvé ? Est-ce que ton père croit en Allah/Dieu/Yahvé ? Est-ce que ta mère croit en Allah/Dieu/Yahvé ? » Ces questions au ton enfantin proviennent d’un document, élaboré dans le cadre d'une étude sur la diversité commandée par l'Assemblée de Corse que dirige Jean-Guy Talamoni, un nationaliste. Destiné aux élèves du primaire dès l’âge de 8 ans et à ceux du secondaire, il a pour ambition de mieux cerner les enjeux autour de la diversité et du multiculturalisme à l’œuvre sur l’île. Révélée le dimanche 19 mars, notamment par Corse-Matin, cette enquête crée le malaise parce qu'elle entend sonder de jeunes enfants à propos de sujets brûlants sur lesquels ils n'ont pas forcément d'avis.