L'affaire Benalla ouvre un conflit entre Sénat et gouvernement

Par
Le Sénat a ouvert jeudi un conflit d'une intensité rare avec l'Elysée en signalant au parquet de Paris les déclarations de trois collaborateurs d'Emmanuel Macron, dont Alexis Kohler, soupçonnés d'avoir maquillé la vérité lors de leurs auditions par la commission d'enquête sur "l'affaire Benalla".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Sénat a ouvert jeudi un conflit d'une intensité rare avec l'Elysée en signalant au parquet de Paris les déclarations de trois collaborateurs d'Emmanuel Macron, dont Alexis Kohler, soupçonnés d'avoir maquillé la vérité lors de leurs auditions par la commission d'enquête sur "l'affaire Benalla".