Violences conjugales : la condamnation du maire de Cabourg confirmée en appel

Par

Tristan Duval a écopé d’une peine de trois mois de prison avec sursis pour des violences commises sur sa compagne lors d’une violente dispute. Celle-ci a également été condamnée à une peine symbolique de 1 000 euros d’amende avec sursis. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il avait dénoncé « l’instrumentalisation médiatique, scandaleuse et mensongère de [sa] vie privée ». La cour d’appel de Caen ne l’a pas suivi. Tristan Duval, maire divers droite de Cabourg depuis 2014, a vu sa condamnation pour violences conjugales confirmée. Son ancienne compagne a elle aussi été sanctionnée d’une peine symbolique.