Procès Clearstream: l'enjeu démocratique

L'affaire Clearstream ne se réduit pas à l'affrontement de deux personnalités, Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin. L'admettre, ce serait cautionner la privatisation de la justice à laquelle a donné lieu ce dossier, au service d'une seule des 228 victimes de la falsification de listings de la chambre de compensation luxembourgeoise. Tout au contraire, cette histoire simple que le pouvoir a sciemment embrouillée concerne bien plus que cela: la démocratie, tout simplement. La démocratie entendue comme une haute conception de la justice, garante des libertés individuelles et collectives.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Quand le peuple renonce à comprendre, c'est qu'il abdique déjà sa souveraineté. Tel est le premier ravage démocratique de l'affaire Clearstream: son apparente opacité qui invite au renoncement civique. Or la vérité, c'est que cette histoire de fous, selon la juste formule de Frédéric Charpier, est en réalité une histoire simple, comme je l'ai expliqué récemment dans Marianne. C'est l'histoire dérisoire d'un escroc qui veut se refaire à sa sortie de prison en 2002, en prétendant d'abord permettre la capture d'Oussama Ben Laden, puis en inventant "l'affaire des affaires" avec les listings falsifiés. Et c'est l'histoire stupéfiante d'un petit monde des services du renseignement, à la frontière de la politique et de la police, qui, au plus haut niveau de sa hiérarchie, accorde du crédit au faussaire, l'introduisant au cœur du secret d'Etat et le cautionnant ainsi dans ses inventions.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À ne pas manquer

L’affaire PPDA
Affaire PPDA : « Nous sommes des sœurs d’infortune »
Sur le plateau de Mediapart, vingt femmes expliquent pourquoi elles acceptent aujourd’hui, parfois pour la première fois, de témoigner des accusations qu’elles portent contre l’ancien journaliste vedette de TF1. Elles racontent la création de leur collectif, #MeTooMédias. 
par Lénaïg Bredoux et Marine Turchi
L’affaire PPDA — Parti pris
L’affaire PPDA, ou tout le chemin qu’il reste à parcourir
L’affaire Patrick Poivre d’Arvor est symptomatique de la culture de l’impunité et de la tolérance sociale qui a longtemps prévalu, notamment dans les entreprises, concernant les comportements sexuels problématiques. Elle est aussi le reflet du chemin qu’il nous reste à parcourir.
par Lénaïg Bredoux et Marine Turchi
Migrations — Enquête
L’accueil toujours « décousu » des réfugiés ukrainiens en France
Plus de 30 000 personnes auraient trouvé refuge en France depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, en février. Si le gouvernement a assuré que tous les moyens seraient mis en œuvre pour les accueillir, la désorganisation persiste, regrettent les acteurs de terrain.
par Nejma Brahim et Floriane Alaoui
Attention inflation !
L’économie française sous la menace de la hausse des prix
La croissance a stagné au premier trimestre et ne devrait pas faire beaucoup mieux au deuxième. La compression des revenus réels et l’indifférence quasi complète du gouvernement conduisent à une situation des plus préoccupantes. Toute l’économie se recroqueville.
par Romaric Godin

Nos émissions