Vers une répression accrue des propos racistes sur internet

Par

La mission mandatée par le gouvernement pour réformer la législation a rendu un rapport formulant 20 propositions visant à renforcer les sanctions et la responsabilité des intermédiaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un rapport remis au premier ministre jeudi 20 septembre propose de revenir sur l’équilibre régissant actuellement la liberté d’expression et la lutte contre les propos haineux sur internet, notamment en introduisant un nouveau statut juridique pour les réseaux sociaux et les moteurs de recherche.