JO 2024 : le sort des jardins d’Aubervilliers fera-t-il couler la piscine ?

Par

La justice administrative a suspendu le permis de construire de la piscine d’entraînement des Jeux olympiques, qui menace des parcelles de potagers. Mais des pelleteuses continuent d’en excaver la terre. Plusieurs milliers de m2 risquent toujours de disparaître sous une gare du Grand Paris et un ensemble immobilier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il n’y aura sans doute pas de piscine d’entraînement des Jeux olympiques et paralympiques à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) en 2024. Lundi 20 septembre 2021, la cour administrative d’appel de Paris a suspendu le permis de construire de l’équipement. Et enjoint à la mairie « de prendre toutes les mesures utiles afin que cessent sans délais les travaux ».