Commission inceste : un an après, des milliers de témoignages et une urgence politique

En un an, la Commission indépendante sur l’enfance et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) a recueilli plus de seize mille témoignages de victimes, qui mettent en lumière les conséquences durables du traumatisme. Le gouvernement annonce le lancement d’une grande campagne de sensibilisation début 2023.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Incestuée » : c’est le mot forgé par la comédienne Corinne Masiero pour décrire ce que lui a fait subir un de ses cousins alors qu’elle avait 8 ans. « Culpabilité », « honte », « autodestruction », traumatisme « dont on ne guérit pas » : son récit, livré lundi 19 septembre au micro de France Inter, résonne avec les 16 414 témoignages recueillis par la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise), dont la synthèse est rendue publique ce mercredi, un an jour pour jour après le lancement d’un grand appel à témoins.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal