La folle histoire que cache la démission d’un préfet de la République

Par

Le commissaire général à l’égalité des territoires Serge Morvan a subitement démissionné cet été. Il est visé par une double enquête administrative et judiciaire, après la plainte d’une jeune femme le visant pour abus de faiblesse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Fin juillet, un communiqué laconique annonce la démission du commissaire général à l’égalité des territoires « pour raisons personnelles ». Nommé un an plus tôt à ce poste, le préfet Serge Morvan devait mettre sur pied l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), annoncée par Emmanuel Macron en 2017, et qui vient tout juste de voir le jour. Derrière cette démission surprise du haut fonctionnaire, alors âgé de 59 ans, se cache en fait une double enquête administrative et judiciaire plus qu’embarrassante, selon des informations obtenues par Mediapart.