Retraites: la gauche et les écologistes s’accordent sur un contre-projet a minima

Par

À l’exception de La France insoumise, l’ensemble des partis de gauche et les écologistes ont signé une « plateforme commune » pour proposer une « réforme progressiste » du système des retraites. Des divergences demeurent néanmoins, y compris sur des points clefs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un curieux sens du « timing ». Les gauches ont décidé de passer à l'action, mercredi 22 janvier, collant au calendrier du gouvernement qui présente sa réforme des retraites lors du conseil des ministres prévu vendredi. Dans la rue, la mobilisation, elle, dure depuis le 5 décembre et, dans les entreprises, les grévistes sont bien souvent épuisés après cinquante jours de grève.