Les écoles de Seine-Saint-Denis réclament davantage de moyens

Par

Les parents, enseignants et syndicalistes de Seine-Saint-Denis veulent être entendus par le ministère de l’éducation nationale pour obtenir des moyens supplémentaires. Selon eux, la situation empire d'année en année, ce que dément la direction académique de Créteil. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’inventaire à la Prévert finit par donner le tournis. Les établissements scolaires de Seine-Saint-Denis manquent de tout. Les locaux sont délabrés, il n’y a pas assez de personnel pour encadrer les élèves, les problèmes de violences deviennent délicats à gérer. Bref, les enseignants sont fébriles et témoignent d’une grande souffrance, désespérant d’être jamais entendus.