Un accord de sortie de crise est signé en Guyane

Par

Le conflit guyanais s’est achevé en partie vendredi, à la veille du premier tour de scrutin de la présidentielle. Les quatre semaines de ce conflit social inédit ont totalement éclipsé la campagne et les appels au vote blanc se sont multipliés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cayenne (Guyane), correspondance.– Un accord, immédiatement suivi d'élections… Comme dans d’autres territoires ultramarins, les électeurs guyanais votent dès ce samedi 22 avril pour cause de cinq heures de décalage horaire. Dès vendredi, après la signature d'un accord devant mettre fin à plusieurs semaines d'un conflit social inédit, les axes routiers et fluviaux de l’ensemble du territoire ont été libérés.