"Le Parisien": de la difficulté de passer au plurimédia

Par
Le quotidien du groupe Amaury a beau être l'un des rares succès de la presse française aujourd'hui, il a failli manquer la marche du passage à Internet. Il a mis les bouchées doubles pour rattraper son retard et réorganiser sa rédaction afin de s'adapter aux nouveaux moyens de diffusion de l'information. Cela ne se fait pas sans heurts, même si un accord important vient d'être signé pour passer au plurimédia.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Réorganiser une rédaction « traditionnelle » de presse papier pour l'adapter aux nouveaux moyens de diffusion de l'information (Internet, téléphonie mobile et autres lecteurs bientôt dans notre paume) n'est pas chose aisée. Cette évolution se heurte à la fois à des habitudes bien ancrées (bouclage unique à heure dite, confort de travail et, disons-le franchement, une certaine réticence au changement), mais aussi à une légitime inquiétude concernant l'appauvrissement du métier de journaliste.