A Montpellier, les masques de la Métropole perturbent la campagne municipale

Par Cécile Hautefeuille et Xavier Malafosse (Le D'Oc)

Depuis plus d’un mois, chaque administré peut retirer deux masques lavables et réutilisables « offerts par la Métropole » de Montpellier. Si le maire Philippe Saurel a largement communiqué sur cette commande passée par ses services, il ne dit mot sur les détails. Notre partenaire Le d’Oc a observé de nombreux décalages entre la parole publique et la réalité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cyril Meunier, maire de Lattes (Hérault), ne décolère pas. « Philippe Saurel ne veut jamais travailler avec personne. Fidèle à ses habitudes, il a lancé sa propre commande de masques. Pourtant, l’achat groupé, piloté par le département, était avantageux. Soyons clairs : il n’aurait absolument rien coûté à la Métropole ! »