Pédocriminalité: le chanteur Stéphane Métro poursuivi pour atteinte sexuelle

Par Sophie Boutboul

Spécialiste des comédies musicales, Stéphane Métro est renvoyé début 2020 en correctionnelle pour atteintes sexuelles sur deux mineur·e·s et pour propositions sexuelles à une autre mineure de 14 ans. Il a déjà été condamné en 1996 pour atteintes sexuelles sur deux garçons de 10 et 11 ans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pendant longtemps, Alicia Objois n’a pas mis de mots sur ce qu’elle dit avoir subi de ses 14 à ses 18 ans, alors qu’elle suivait des cours de chant particuliers. Aujourd’hui, à 31 ans, elle a décidé de parler. « Je ne veux plus qu’il puisse manipuler des gamines, des parents. Les miens lui faisaient confiance. J’avais 14 ans, j’aurais dû lui dire non, mais j’étais un bébé et je suis devenue sa chose sexuellement. Il me disait de ne pas le dire, qu’il risquait la prison. Les cours de chant, une fois par semaine, c’était devenu un prétexte… », raconte-t-elle à Mediapart.