Les dirigeants du PS écopent pour éviter que le navire coule

Par et

Après une semaine politique terrible, les dirigeants socialistes tentent d'afficher un front uni. Quitte à manier « la schlague » face aux députés rebelles. Un énième recadrage, fait mardi, peine à convaincre : au sein du PS, les divergences politiques sont désormais manifestes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On efface tout et on repart de l'avant. Du moins, on essaie. Mardi 22 octobre, les socialistes ont tenté de laver leur linge sale en famille. Non pas en déballant une nouvelle fois leurs divergences politiques, désormais manifestes, entre ceux qui assument la ligne résolument réformiste, voire sociale-libérale, de François Hollande et ceux qui réclament avec de plus en plus d'insistance un changement de cap. Mardi, à l'Assemblée nationale et au bureau national du PS, il n'a d'ailleurs pas du tout été question de la ligne du gouvernement.