Incendie de Notre-Dame: l’Agence régionale de santé minimise encore le bilan sanitaire

Par

Six mois après l’incendie de Notre-Dame de Paris, le bilan rendu public le 14 octobre par l’Agence régionale de santé (ARS) et le préfet de Région fait état de quatre-vingt-dix enfants contaminés au plomb, soit 10 % des enfants contrôlés. L’ARS se veut malgré tout rassurante, en s’appuyant sur une étude de 2009 obsolète.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Douze enfants intoxiqués et soixante-dix-huit autres sous surveillance médicale. Six mois après l’incendie de Notre-Dame de Paris, le bilan de la pollution au plomb dans les environs de l’édifice est sérieusement inquiétant. Près de 10 % des enfants contrôlés présentent une contamination au plomb.