Sarkozy-Kadhafi: la justice donne de nouveau raison à Mediapart

Par et

La note libyenne révélée par Mediapart en 2012, attestant d’une promesse de financement de la campagne de 2007, n’est ni un faux matériel ni un faux intellectuel, selon la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris. Cette décision judiciaire est une défaite pour l’ancien président de la République française.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy a encore perdu. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a de nouveau mis en échec, lundi 20 novembre, l’ancien président de la République dans sa tentative de faire accroire que Mediapart avait publié au printemps 2012 un faux document dans l’affaire dite des financements libyens.