La justice belge met le groupe Tapie en liquidation

Par

Alors que la justice française s’est avérée incapable de demander à Bernard Tapie la restitution de l’argent de l’arbitrage frauduleux, son homologue belge s’est montrée beaucoup plus respectueuse des règles de l’État de droit : selon nos informations, elle a discrètement prononcé le 21 décembre la liquidation du groupe Tapie, ce qui devrait permettre à l’État français de récupérer une partie de son dû.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une étape décisive dans l’interminable histoire Tapie : selon nos informations, le tribunal de l’entreprise de Liège, en Belgique, a discrètement prononcé vendredi 21 décembre la liquidation du groupe Tapie. Ce que le tribunal de commerce de Paris se refuse de faire depuis plus de trois ans, permettant ainsi à Bernard Tapie de garder l'argent obtenu grâce à son arbitrage frauduleux. Cette décision de justice est de première importance car elle ouvre la voie à une restitution à l’État français des 404 millions d'euros gagnés à la suite de cet arbitrage frauduleux.