Le patron du label Deaf Rock quitte son poste, les artistes se désolidarisent

Par Maud de Carpentier (Rue89 Strasbourg) avec Lénaïg Bredoux

Après les révélations de Mediapart et de Rue89 Strasbourg sur le label de rock strasbourgeois Deaf Rock, son patron emblématique Julien Hohl a quitté ses fonctions opérationnelles. Les artistes demandent à rompre leur contrat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Un choc. » C’est par ces mots que de nombreux artistes ont réagi après la publication de l’enquête de Mediapart et de Rue89 Strasbourg concernant les accusations de violences sexistes et sexuelles visant Julien Hohl, 36 ans, patron du label Deaf Rock Records.