Brexit: une majorité se dessine à Londres pour une prolongation des négociations

Par

Un nouvel amendement, qui prépare le terrain à une prolongation des négociations de sortie de l’UE jusqu’à la fin 2019, pourrait être bientôt adopté. Quant au Labour de Corbyn, il fait un pas de plus vers un second référendum.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une semaine après l’humiliation infligée par les députés à Theresa May, le Royaume-Uni n’a toujours pas trouvé la manière de sortir de l’Union européenne, à deux mois seulement de la date butoir du 29 mars. Mais une majorité semblait se dessiner mardi 22 janvier à Westminster, pour contraindre la cheffe du gouvernement à demander à l’UE une extension des négociations, jusqu’à la fin de l’année.