Assassinat d’Aramburu : au cœur de l’enquête, des militants d’extrême droite fascinés par les armes

Loïk Le Priol, principal suspect dans l’affaire de l’assassinat du rugbyman argentin, a été arrêté en Hongrie. L’autre suspect, Romain Bouvier, 31 ans, a été interpellé à Sablé-sur-Sarthe puis mis en examen pour « assassinat » le 25 mars. Les deux amis ont fréquenté pendant plusieurs années une bande rassemblant des militants du Front national de la jeunesse et du GUD. Et se sont affichés armés sur les réseaux sociaux.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le militant d'extrême droite Romain Bouvier a été mis en examen vendredi 25 mars pour « assassinat » et placé en détention provisoire, soupçonné d'avoir mortellement tiré sur l'ancien rugbyman Federico Martin Aramburu. Il a également été mis en examen pour deux infractions liées à la détention d’armes, a rapporté l'Agence France Presse (AFP).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal