Le drame de Villeneuve-la-Garenne fait craindre un embrasement des banlieues

Par

Depuis le début du confinement, les banlieues sont scrutées comme le lait sur le feu. Après l’intervention de police qui a fait un blessé grave samedi soir à Villeneuve-la-Garenne, le climat de colère contenu par la force n’incite pas à l’optimisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le scénario est connu, cent fois répété, désespérant tant les années qui passent semblent incapables d’en dévier. Une intervention de police a des conséquences dramatiques pour un homme, souvent jeune, souvent d’origine étrangère, parfois juché sur un deux-roues. Sur la foi d’une vidéo, les inconditionnels des forces de l’ordre s’empaillent avec les contempteurs des cow-boys. Aux cris d’indignation contre les violences policières répond le discrédit public d’une victime qui ne serait pas si innocente que ça.