Affaire Romain Dupuy: l’internement à vie en question

Par

Romain Dupuy, 37 ans, enfermé dans une unité pour malades difficiles depuis 2005, en appelle à la justice pour être transféré dans un hôpital psychiatrique de droit commun. Au cœur d’un terrible fait divers en 2004, ce  schizophrène est stabilisé, d’après un collège de médecins. Mais le préfet refuse son transfert.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Peut-on rester retenu à vie dans un établissement de haute sécurité par la seule décision de l’administration ? C’est la question que pose le cas de Romain Dupuy, 37 ans, enfermé à l’unité pour malades difficiles (UMD) de Cadillac (Gironde) depuis janvier 2005.