Pierre Falcone fait condamner «Le Monde»

Par

L’homme d’affaires et marchand d’armes Pierre Falcone, bien que condamné dans l’affaire de l’Angolagate, vient de réussir à faire condamner Le Monde pour atteinte à la présomption d’innocence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’homme d’affaires et marchand d’armes Pierre Falcone, bien que condamné dans l’affaire de l’Angolagate, vient de réussir à faire condamner Le Monde pour atteinte à la présomption d’innocence. La 7e chambre civile de la cour d’appel de Paris a suivi la demande de la nouvelle avocate de Falcone, Delphine Meillet, en jugeant, ce 23 mai, que le quotidien devra verser un euro à l’homme d’affaires pour préjudice moral.