Enquête pour meurtre raciste après la mort du chercheur Mamoudou Barry

Par et

Après l’agression qui a coûté la vie à Mamoudou Barry, brillant enseignant-chercheur à l’université de Rouen, une information judiciaire a été ouverte visant un mobile raciste. La présentation, dans un premier temps, de son agresseur comme un supporter algérien a enflammé les réseaux sociaux en France et en Guinée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux jours après la mort de Mamoudou Barry, enseignant-chercheur à l’université de Rouen, une information judiciaire a été confiée lundi 22 juillet au soir à un juge d’instruction. Violemment agressé à Canteleu (Seine-Maritime) vendredi 19 juillet, Mamoudou Barry, un jeune homme de 31 ans de nationalité guinéenne, marié et père d’une fille de 2 ans, est décédé le lendemain de ses blessures au CHU de Rouen.