Menacée d’exclusion, une association de défense des droits des musulmans se retourne contre sa banque

Par

Cet été, l’association Action droits des musulmans s’est vu notifier la fermeture de son compte par la BNP Paribas. Sept ONG ont écrit à Christophe Castaner pour lui demander si ses services sont impliqués dans ce dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une association de défense des droits des musulmans assigne en justice sa banque afin d’obtenir des explications sur la fermeture annoncée de son compte, une sanction qu’elle soupçonne d’être liée à ses activités militantes.