Volkswagen : sortie de route et panne morale

Par

L’affaire Volkswagen est une tromperie industrielle, mais pas seulement. Ce scandale qui éclabousse les dirigeants d’une très grande entreprise dépasse de loin la sphère économique. Il atteint l’Allemagne bien sûr, mais aussi l’Europe dans son ensemble, et tout un mode de société.  

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Exploiter, rouler, tromper, voler, abuser, attraper, donner le change, séduire, bercer, illusionner, leurrer : tous ces mots sont synonymes d'« escroquerie » et tous collent à l’affaire Volkswagen. Une énorme société a bel et bien exploité les failles des systèmes de contrôle, roulé (on ne peut pas mieux dire) et trompé le public, volé en vendant un produit trafiqué, donné le change et séduit en gagnant la confiance des victimes…