Hôpital: le secret médical bafoué au profit du privé

Par

Jean-Jacques Tanquerel, ancien chef de service d'information médicale de l'hôpital de Saint-Malo, dénonce depuis des mois l’accès par une société privée à des données de patients couvertes par le secret médical. Son cas n’est pas isolé : d’autres médecins sont sanctionnés, voire licenciés, lorsqu’ils dénoncent cette pratique quasi généralisée dans les établissements de santé français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 Saint-Malo, envoyée spéciale