JO 2024 : l’expérimentation de la vidéosurveillance algorithmique inquiète

Le Sénat a entamé l’examen du projet de loi sur les Jeux olympiques de Paris dont l’article 7 autorise jusqu’au 30 juin 2025 l’utilisation d’algorithmes analysant en temps réel les images des caméras de vidéosurveillance et des drones.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le Sénat a entamé, mardi 24 janvier, l’examen en première lecture en séance publique du projet de loi relatif aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024, un texte dont l’une des mesures phares vise à autoriser, « à titre expérimental », la vidéosurveillance algorithmique.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal