Fillon 2017: les dix obstacles à sa candidature

Par

L'ancien premier ministre donne cette semaine le coup d'envoi de sa campagne présidentielle avec un plan de communication millimétré. Comment incarner le renouveau lorsqu’on a été élu ou nommé à tous les échelons de l’État depuis plus de 30 ans ? Décryptage de ses dix handicaps dans la course pour 2017.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je vais essayer de construire ce projet de redressement national (...) en allant à la rencontre des Français » ; « J'ai voulu prendre un peu de recul, réfléchir, prendre mes décisions, maintenant je les ai prises, je vais avancer » ; « Ma détermination est totale ». En quatre minutes expéditives, dimanche, au 20 heures de TF1, François Fillon a donné le coup d'envoi de sa campagne en vue de 2017. Si « le temps d'aujourd'hui n'est pas celui de la candidature », il s'agit de « préparer cette échéance », dit-il. Il a annoncé un « projet pour la France » articulé autour de trois axes : la rénovation du « pacte social », du « pacte européen » et du « pacte démocratique ».