Dans les Alpes-Maritimes, « tous les moyens sont bons » pour l'UMP

Par

Un ancien du FN, poursuivi par les affaires, surgit à point nommé et pourrait permettre à Éric Ciotti d'éviter une triangulaire ; une candidate du Parti radical soumise à « des pressions » est finalement interdite d'élections... En quelques jours, les Alpes-Maritimes ont vu bouger la donne des législatives. L'UMP a désormais de fortes chances de conserver la main sur tout le département.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un ancien du FN, poursuivi par les affaires, surgit à point nommé et pourrait permettre à Éric Ciotti d'éviter une triangulaire ; une candidate du Parti radical soumise à « des pressions » est finalement interdite d'élections... En quelques jours, les Alpes-Maritimes ont vu bouger la donne des législatives. L'UMP a désormais de fortes chances de conserver la main sur tout le département.