Les nouveaux maîtres de la Corse

Par

Le consortium CM Holding, propriétaire de la compagnie maritime Corsica Linea et du quotidien Corse-Matin, joue un rôle clé dans l’économie insulaire. Certains de ses dirigeants entretiennent des liens troubles avec le grand banditisme local.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mardi 25 juin, le journaliste de Corse-Matin chargé de couvrir le procès d’Antony Perrino au tribunal correctionnel d’Ajaccio sera dans ses petits souliers. Le jeune quadragénaire jugé ce jour-là pour abus de biens sociaux n’est autre que son ex-PDG, actionnaire du consortium CM Holding, lui-même propriétaire de 35 % des parts de Corse Presse, la maison mère de Corse-Matin. Comment le quotidien en rendra-t-il compte dans ses colonnes ?