Compiègne : une consultation qui soulage Eric Woerth

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre du budget Jérôme Cahuzac vient d’appliquer un peu de baume sur les plaies d’Éric Woerth, son prédécesseur à ce poste de 2007 à 2010, qui est aux prises avec la justice dans les dossiers Bettencourt et Compiègne. Alors qu’il avait été saisi, le 19 avril dernier, par un syndicat de la fonction publique pour annuler la cession très controversée de l’hippodrome de Compiègne, Jérôme Cahuzac a préféré botter en touche : il a prudemment commandé une consultation sur la question à un professeur de droit public de l’université de Pau et des pays de l’Adour, Philippe Terneyre.