A l’Assemblée, le gouvernement persiste et la majorité vote

Par

Sur la défensive, l’exécutif a maintenu mardi, à l’Assemblée nationale, un cap largement critiqué. La loi de « Sécurité globale » a été votée par une majorité divisée mais soutenue par la droite et l’extrême droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme un symbole, Gérald Darmanin et Jean-Michel Blanquer ont pris place l’un à côté de l’autre. Les ministres de l’intérieur et de l’éducation nationale ont été, bien malgré eux, au centre d’une séance parlementaire tendue mardi. Ils ont pu constater, dès leur arrivée à l’Assemblée nationale, l’impressionnant dispositif policier déployé pour encadrer une manifestation de « gilets jaunes ».