À l’air libre

Procès du 13-Novembre : « On témoigne d'abord pour nos enfants »

Deux mois et demi après le lancement du procès du 13-Novembre, Nadine Ribert-Reinhart et Philippe Duperron, de l’association 13Onze15, étaient sur notre plateau. Ils ont tous les deux perdu un fils au Bataclan.  

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart

à l’air libre

24 novembre 2021 à 18h55

PDF

« À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire

Dans cette émission consacrée au procès du 13-Novembre, vous entendrez trois parents endeuillés. Nadine Ribert-Reinhart et Philippe Duperron, de l’association 13Onze15, étaient sur notre plateau. Ils ont tous les deux perdu un fils au Bataclan. 

> Voir ou revoir toutes nos émissions ici.


À la Une de Mediapart

International — Enquête
Comment les Chinois ont corrompu les Kabila pour un contrat minier géant
Une société-écran, alimentée par deux sociétés d’État chinoises détentrices du plus gros contrat minier de l’histoire de la RDC, a versé au moins 30 millions de dollars à la famille et au premier cercle de l’ancien président Joseph Kabila. Sa famille a aussi obtenu en secret des parts dans l’autoroute et le barrage liés à la mine.
par Yann Philippin et Sonia Rolley (RFI)
International — Enquête
Des millions volés à l’État ont financé un retrait de cash par le directeur financier de Kabila
L’entreprise congolaise Egal, qui a détourné 43 millions de dollars de fonds publics en 2013, en a reversé 3,3 millions sur un compte de la présidence de la République de RDC afin de compenser un retrait d’espèces effectué par le directeur financier du président Joseph Kabila.
par Yann Philippin
International — Reportage
En Tunisie, la jeunesse déshéritée en attente des promesses de Kaïs Saïed
À Jebiniana, une localité du centre de la Tunisie historiquement à gauche, de nombreux jeunes attendent beaucoup du président depuis son coup de force du 25 juillet. Mais rien de bien tangible ne se concrétise.
par Lilia Blaise
International — Entretien
Pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG qui se consacre à documenter les crimes de la période soviétique. Et met ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne