Les centres d'appels de Canal+ ne répondent plus

Par

Fermeture d’un centre de relations clients à Saint-Denis, plan de départs volontaires un peu trop réussi dans celui de Rennes : le plan social de Vincent Bolloré depuis sa prise de pouvoir au sein du groupe Canal+ a créé une véritable hécatombe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au terme d’un plan social faisant suite à la prise de pouvoir de Vincent Bolloré sur le groupe Canal+, son centre d’appels de Saint-Denis a fermé. Quant à celui de Rennes, il n'en reste pas grand-chose. Sur les 228 salariés, 160 ont décidé de prendre à leur tour le plan social, plutôt que de rester dans le Canal+ de Vincent Bolloré. Bien plus que ce qu'anticipait la direction, qui tablait sur 50 départs volontaires.