Présidentielle 2012: François Hollande, parti socialiste Entretien

Vincent Peillon: «Pour l’école, on met tout sur la table»

Dès la primaire du PS, François Hollande a fait de l'Education nationale sa priorité. Dans son équipe de campagne, Vincent Peillon est chargé de la mettre en musique. Avec une ambition de «refondation» totale, en commençant par le primaire.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

François Hollande en a fait sa priorité. Dès la primaire socialiste, le député de Corrèze avait choisi d’insister sur l’école et proposé, à la surprise générale, de créer 60 000 postes dans l’Education nationale. Depuis des mois, il affine ses propositions avec, à la baguette, le député européen Vincent Peillon. Pressenti comme ministre de l’Education nationale en cas de victoire de la gauche le 6 mai prochain, il mène, avec l’ancien président du syndicat étudiant Unef, Bruno Julliard, de discrètes négociations avec les principales fédérations enseignantes, lassées des multiples réformes de l’école et de la baisse drastique des moyens. L’enjeu est crucial pour le PS qui a souvent déçu les personnels de l’Education. Entretien.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA