Produits toxiques dans les pesticides: les autorités européennes mises en cause

Par

S’emparant d’une étude scientifique relevant des résidus de pétrole et des métaux lourds dans quatorze pesticides autorisés sur le marché, un large groupe d’eurodéputés et de parlementaires français somme l’agence européenne EFSA d’évaluer correctement ces produits.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une découverte potentiellement déflagratoire pour le marché du phytosanitaire et les autorités qui le régulent. Fin novembre, les biologistes Gilles-Éric Séralini et Jungers Gerald publiaient une étude dans laquelle ils étudiaient les molécules composant quatorze pesticides ou herbicides à usage du grand public, certifiés sans glyphosate et autorisés sans restriction sur les marchés français et européen.