L’Action française revendique l’intrusion violente au conseil régional d’Occitanie

Par

Un groupe de militants du mouvement d’extrême droite a tenté de pénétrer dans l’hémicycle régional ce jeudi en portant une banderole « Islamo-gauchistes traîtres à la nation ». À gauche, beaucoup dénoncent un climat haineux entretenu par le gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’Hôtel de Région de Toulouse, l’émotion reste vive parmi les élus après l’intrusion violente de militants d’Action française en pleine assemblée plénière.