Emmanuel Macron pris à partie lors d'une visite d'usine

Par

Le ministre de l'économie a eu un échange musclé lundi avec des syndicalistes opposés au projet de réforme du Code du travail, lors d'une visite d'entreprise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Ce n'est pas par plaisir qu'on va dans la rue. Ce n'est pas par plaisir que les gens perdent leur salaire pour aller manifester. » Ces mots, ce sont des salariés syndiqués qui les ont adressés au ministre de l'économie Emmanuel Macron, ce lundi, sur le site de l'entreprise Rexiaa à Issoire (Puy-de-Dôme). « Vous ne faites rien, vous nous ignorez, vous nous méprisez », a également entendu le ministre.