Chez Happn, des salariés dénoncent un patron « sexiste » et « humiliant »

Par , Valentin Cebron et Hugo Boursier

Malgré l’intention affichée par l’application de rencontre pour lutter contre le harcèlement, 70 actuels et anciens salariés dénoncent le management du PDG Didier Rappaport. Lequel dément.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

D’un ton grave et assuré, Didier Rappaport conclut en ces termes la conférence qu’il donne en juin 2015 au centre de formation Le Wagon, à Paris : « Une boîte, ça n’a qu’un seul patron. Si vous n’êtes pas capable de rester dans la boîte, vous la quittez. » Soucieux de soigner son image de PDG à succès, l’entrepreneur affiche sa fierté d’être à la tête de Happn depuis 2014. Et n’oublie jamais de rappeler son autorité.