L’initiatrice de #BalanceTonPorc condamnée pour diffamation

Par

La journaliste Sandra Muller avait accusé sur Twitter l’ancien patron de la chaîne Equidia Éric Brion d’avoir tenu des propos sexistes. Son tweet, accompagné du mot-dièse #BalanceTonPorc, avait lancé un mouvement mondial de libération de la parole des femmes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elle a été, le 13 octobre 2017, l’initiatrice du mot-dièse #BalanceTonPorc, emblématique de la vague de libération de la parole des femmes dénonçant agressions et harcèlements sexuels. La journaliste Sandra Muller a été condamnée mercredi 25 septembre pour avoir diffamé Éric Brion, ancien directeur général de la chaîne Equidia.