Un candidat aux régionales soupçonné d'emploi fictif à Marseille

L'élu marseillais et candidat aux régionales Daniel Sperling est visé dans une enquête préliminaire portant sur une possible prise illégale d'intérêt. Détaché auprès des hôpitaux de l'assistance publique de Marseille, la réalité de son travail est sérieusement contestée.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

 « Un fantôme », c’est ainsi que l’on a coutume de décrire Daniel Sperling dans les couloirs de l’AP-HM, le service public hospitalier de  Marseille. Ce fonctionnaire de la région, par ailleurs conseiller régional, adjoint au maire Jean-Claude Gaudin, candidat aux régionales sur les listes conduites par Christian Estrosi, est détaché depuis 2007 auprès de la direction générale des hôpitaux marseillais. Sa mission officielle, rappelée par Daniel Sperling lui-même dans un courrier adressé à la direction, est d’« être l’interface de l’AP-HM auprès du conseil régional ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

Gouvernement
par La rédaction de Mediapart
Violences sexuelles — Note de veille
par Antton Rouget
Maghreb — Reportage
par Ariane Lavrilleux
Voir la Une du Journal

À ne pas manquer

Société — Enquête
Maltraitances en crèche : un tabou français
La mort d’un bébé survenue la semaine dernière à Lyon a provoqué la stupéfaction. Mais depuis de longs mois, les conditions d’accueil en crèche se dégradent. Et des professionnels, des experts ou représentants du secteur tirent la sonnette d’alarme. Témoignages.
par Laëtitia Delhon
Éducation — Enquête
L’univers sexiste, homophobe et autoritaire de Stanislas, le « meilleur » lycée de France
De nombreux témoignages et des documents obtenus par Mediapart montrent ce qui est proposé par ce prestigieux établissement catholique. Une quinzaine d'anciens élèves racontent les « humiliations » et les « souffrances » vécues. 
par David Perrotin et Lorraine Poupon
Discriminations
Des témoins confirment l’humiliation infligée à une lycéenne voilée avant le bac
Jeudi 16 juin, une élève venue passer une épreuve du bac français dans un lycée parisien dit avoir été « agressée » par une responsable éducative qui n’aurait pas apprécié qu’elle vienne voilée et lui a fait rater le début de l’épreuve. Des témoins confirment la violence de la scène.
par Nejma Brahim
Politique — Analyse
Le nouvel ordre électoral : trois pôles et des incertitudes
Le second tour des législatives a confirmé la radicale nouveauté du paysage politique français depuis 2017. La majorité relative dont Emmanuel Macron doit se contenter génère cependant une situation pleine d’inconnues.
par Fabien Escalona

Nos émissions