Procès des attentats de janvier 2015: au cœur des ténèbres avec Peter Cherif

Par

Le membre d’Al-Qaïda qui a, à tout le moins, mis en relation les frères Kouachi avec les commanditaires de la tuerie de Charlie Hebdo a refusé de témoigner au procès. Sa manière d’ignorer les victimes résonnait comme une glaçante revendication.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Peter Cherif ne veut pas témoigner. C’était entendu. C’est maintenant enregistré. Le silence en réponse qu’on donne peut être violent. Très violent. Le djihadiste français de 38 ans en a administré la preuve, vendredi 23 octobre, en fin d’après-midi. Et cela a jeté un voile de terreur, alors que la perspective de sa déposition avait généré une si longue attente. Presque un espoir.