Les «blancos» de Valls amènent un professeur au tribunal

Par

Un enseignant-chercheur de l'université d'Avignon est cité à comparaître pour incitation à la haine raciale après qu'il a cité ironiquement les propos de Manuel Valls sur « les blancos » dans un mail interne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La référence se voulait transparente mais l'effet provoqué est tout autre. Un maître de conférences de l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) a comparu le 27 janvier 2016 devant le tribunal correctionnel d'Avignon pour avoir paraphrasé des propos de Manuel Valls dans un échange de mails internes à l'établissement. Le procureur a demandé 2 000 euros d'amende et le tribunal rendra sa décision le 10 février. La séquence, restée célèbre, se déroule en 2009. Suivi par une caméra sur un marché, celui qui est alors maire d'Évry saluait avec ironie, la « belle image de la ville », et demandait qu'on mette « plus de Blancs, de white et de blancos ».