Effondrement à Marseille: des familles attendent encore le remboursement des frais d’obsèques

Par

Plus de deux mois après l’effondrement le 5 novembre 2018 de deux immeubles à Marseille, faisant huit morts, plusieurs familles des victimes, en situation de précarité, attendent encore le remboursement des frais d’obsèques et de rapatriement promis par le maire de Marseille.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus de deux mois après l’effondrement le 5 novembre 2018 de deux immeubles rue d’Aubagne, faisant huit morts, plusieurs familles des victimes, en situation de précarité, attendent encore le remboursement des frais d’obsèques et de rapatriement promis par Jean-Claude Gaudin, le maire LR de Marseille.