Inégalités

Transférer les sans-abri de Paris : le projet qui inquiète

Le gouvernement souhaite inciter les sans-abri à quitter la région parisienne, où l’hébergement d’urgence est saturé. Les associations s’inquiètent des conditions dans lesquelles ces déplacements sont effectués.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dans le jargon administratif, on appelle cela des « sas d’accueil temporaires régionaux ». Dans la vie réelle, cela signifie que les milliers de sans-abri d’Île-de-France, vivant à la rue ou dans des structures d’hébergement d’urgence, principalement des migrant·es, sont incités à aller s’installer dans toutes les régions de France, à l’exception des Hauts-de-France et de la Corse, afin de « désengorger les centres d’hébergement » d’Île-de-France, saturés .

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal