Réforme des retraites: la ronde des frères Sarkozy

Par
Alors qu'elle est l'un des pivots du système français des retraites par répartition, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) prépare la création d'une société commune avec sa filiale, la CNP, et le groupe Mederic, dont le délégué général est Guillaume Sarkozy, frère du chef de l'Etat. Mediapart s'est procuré le document estampillé «confidentiel» qui détaille le projet. Celui-ci table sur un déclin de la couverture offerte par les systèmes par répartition au profit des systèmes par capitalisation, individuels ou d'entreprise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cela ressemble étrangement à La Ronde, la pièce du dramaturge viennois Arthur Schnitzler au cours de laquelle, à chaque scène, un nouvel acteur ou une nouvelle actrice font leur entrée, tandis qu'un autre sort, donnant ainsi lieu à une succession de dix dialogues entre des couples sans cesse recomposés. Dix dialogues qui donnent à réfléchir sur la sexualité, mais aussi sur le mœurs et les codes de la société autrichienne du début du XXe siècle.