La police au quotidien: notre dossier Parti pris

Zyed et Bouna, condamner la police est donc impossible

Ce vendredi 24 juin, la cour d'appel de Rennes a confirmé la relaxe des deux policiers poursuivis pour non-assistance à personne en danger, après le décès en 2005 de Zyed Benna et Bouna Traoré.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La nouvelle est passée inaperçue, écrasée par l’actualité européenne. La relaxe des deux policiers, Sébastien Gaillemin et Stéphanie Klein, poursuivis pour non-assistance à personne en danger dans l’affaire Zyed Benna et Bouna Traoré, a été confirmée vendredi 24 juin par la cour d’appel de Rennes. Depuis une décennie et une procédure interminable, la justice s’échine à nier toute responsabilité de ces deux fonctionnaires de police dans le décès des deux adolescents. Déterminé, Emmanuel Tordjman, l’un des avocats de la partie civile (par ailleurs conseil de Mediapart), annonce d’ores et déjà un pourvoi en cassation (lire ici l'intégralité de notre dossier sur le sujet). 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA